lundi 15 août 2016

Une initiation au cinéma d'horreur (presque) en douceur. ♥



C'est avec une conversation avec mon entourage que je me suis rendue compte à quel point le cinéma d'horreur n'était pas forcément apprécié. C'est assez particulier, je dois l'admettre, avec ces codes, et des images qui vont revivre nos pires angoisses d'enfants. Il est vrai que les dernières sorties n'ont pas forcement trouvé grâce à mes yeux, à part quelques pépites. La déprogrammation des films de genre en salle n'a rien arrangé, Conjuring 2 en VF avec un bordel monstre dans la salle ne fait pas bonne publicité. C'est pourquoi suite à une discussion avec la jolie Amandine alias Pretty Naive, que j'ai décidé de vous proposer une petite liste de films pour vous initier au cinéma d'horreur, ou de genre, mais de façon douce, avec de l'humour, des poupées adorables.

1/ La Maison aux 1000 Morts de Rob Zombie.


Résumé :  Deux jeunes couples se lancent à la recherche du docteur Satan, une légende locale. Surpris par un terrible orage, ils se réfugient dans une mystérieuse demeure où réside une famille pour le moins étrange. Celle-ci se compose de membres adeptes du cannibalisme et de rites sataniques. Le cauchemar peut commencer..

Si l'univers de ce réalisateur est assez spécial, ses personnages que l'on retrouve tout au long d'une saga, sont devenus cultes. Un mélange de métal, d'humour creepy, porté par une famille complétement cinglée. Pour ceux qui n'ont pas peur des séquences gore.


2/ Child's Play de Tom Holland.


Résumé : Pour ses six ans, Andy Barclay est comblé, sa mère lui fait cadeau d'une poupee parlante, joufflue à souhait nommée Chucky. Andy est fou de sa poupée et lui seul connait son secret. Chucky sait faire bien des choses, elle est même capable de tuer..
 
Pas aussi creepy que sa collègue Annabelle, c'est une poupée tueuse qui a su s'imposer au fil des différents volets. Si les derniers épisodes des aventures de Chucky relèvent plutôt du nanar, c'est un détour indispensable pour rencontrer les figures qui ont fait la reconnaissance du cinéma d'horreur.

3/ Deathgasm de Jason Lei Howden. 


Résumé :  Deux adolescents marginaux Zakk et Brodie décident de fonder leur propre groupe de métal répondant au nom de Deathgasm. Un jour, ils découvrent des partitions aux notes de musiques mystérieuses et en décidant de les jouer, ils vont déchaîner l'apocalypse sur leur ville...

Une sortie française très discrète, mais une vraie pépite qui nous vient de Nouvelle Zélande. Une alliance du cinéma gore et du métal qui fait du bien au moral.


4 /Souviens toi l'été dernier de Jim Gillespie.


Résume :  La nuit de la fête nationale, Julie, Helen, Ray et Barry ont par accident renversé un inconnu. Devant la crainte de leur avenir compromis par ce drame, ils décident de faire disparaître le corps et font le serment de ne rien dire à personne, jamais. L'été suivant, chacun des quatre amis se trouve confronté à des événements terrifiants. Ils doivent se rendre à l'évidence : quelqu'un sait ce qu'ils ont fait et semble bien décidé à le leur faire payer.

Parlons bien, parlons slashers. Un scénario écrit par le scénariste du légendaire Scream. C'est aussi l'occasion de retrouver les acteurs stars de l'époque avec Ryan Philippe, notre tueuse de vampires préférées Sarah Michelle Gellar, une profileuse et une médium en la personne de Jennifer Love Hewitt. Un film culte, qui a fait suite à un certain nombre de parodies, notamment dans Scary Movie. Pour découvrir les slashers mais ne pas flipper toute la nuit en verrouillant toutes les portes et fenêtres de la maison.

5/ Shaun of the Dead de Edgar Wright.



Résumé :  À presque 30 ans, Shaun ne fait pas grand-chose de sa vie. Entre l'appart qu'il partage avec ses potes et le temps qu'il passe avec eux au pub, Liz, sa petite amie, n'a pas beaucoup de place. Elle qui voudrait que Shaun s'engage, ne supporte plus de le voir traîner. Excédée par ses vaines promesses et son incapacité à se consacrer un peu à leur couple, Liz décide de rompre. Shaun est décidé à tout réparer, et tant pis si les zombies déferlent sur Londres, tant pis si la ville devient un véritable enfer. Retranché dans son pub préféré, le temps est venu pour lui de montrer enfin de quoi il est capable... 

Quand on mêle des zombies, de l'humour anglais et des acteurs géniaux, on est proche du chef d’œuvre. Un grand classique qui ne vieillit pas et qui peut faire passer une bonne soirée en famille.. 


Michael Myers et moi même, nous vous souhaitons une bonne semaine! ❤️




7 commentaires:

  1. Ma culture cinématographique est proche de zéro. Et celle du cinéma d'horreur est en-dessous de zéro. Alors pour les quelques semaines de vacances restantes, je vais m'attarder à suivre ton initiation presque en douceur et je reviendrais te raconter mes cauchemars et autres peurs ♥

    RépondreSupprimer
  2. Ca tombe bien je cherchais des classiques du film d'horreur à voir, je vais pouvoir me faire plaisir :)
    Merci pour cette liste bien sympathique !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que cette sélection va te combler! <3

      Supprimer
  3. Bon tu connais ma peur des films d'horreur mais j'ai l'impression que ceux-ci font parties de classiques que j'ai déjà vu et je dois dire qu'en règle générale je les aime bien car pas d'esprit, de fantôme et la production était encore "pourrie" dans ce temps là donc ça faisait moins peur je trouve :p

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le charme des films classiques. Je les regrette souvent quand je vois les films qui sortent aujourd’hui.. <3

      Supprimer
  4. Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer